Category: Tunnels de lave

Activités 974 : Les tunnels de lave à ne pas manquer à la Réunion

À n’en pas douter l’île de la Réunion porte très bien son surnom d’île intense. Pour vous en rendre compte il ne faudra pas seulement vous contenter de ses lagons, certes magnifiques. Non non, il va falloir la mériter, comme disent beaucoup de personnes ayant arpenté ses sentiers, La Réunion ça se mérite !

Au sommet de toute l’intensité qu’elle pourra vous procurer il y a cette activité inoubliable de par sa curiosité, ce sont les tunnels de lave de la Réunion !

Mais qu’est-ce qu’un tunnel de lave ? À quoi vous attendre ?

Un tunnel de lave se forme lorsqu’une coulée volcanique du mythique piton de la fournaise à lieu. La lave se refroidit en surface et forme une croûte solide qui reste fluide en profondeur, et qui permet à celle-ci de continuer à s’écouler. Lorsque la coulée n’est plus alimentée par la lave en fusion, elle se vide et la magie opère, une cavité se créé formant ainsi une galerie : Un tunnel de lave

Quels sont les plus beaux tunnels de lave à visiter à la Réunion ?

On le sait quand on vient en vacances à la Réunion ou même si l’on y vit on à forcément envie de vivre une expérience incroyable et visiter le plus beau des tunnels de lave, alors pour vous voici une liste non exhaustive des tunnels de lave préférés de Bazaltik

1 – Le tunnel de lave du bassin bleu

Un très “vieux” tunnel de lave réunionnais puisqu’il date d’une éruption due au Piton des Neiges aujourd’hui en sommeil.

Ce tunnel de lave âgé de 450 000 ans, serait à l’origine de la création de l’île de la Réunion et mesure 500 mètres de long. Toutefois, ce tunnel ne peut se visiter toute l’année, en effet il abrite des Salanganes de Mascareignes qui sont dezs petites hirondelles peï.

Une grande salle clôture la visite, sa particularité réside dans sa forte production de magnésite blanche, phénomène relativement rare permettant aux parois de varier entre la couleur ocre et noire.

Le tunnel du bassin bleu se situe près du lagon, à l’ouest de l’île de la Réunion, plus précisément à l’Eperon vers Saint-Gilles les Hauts.

entrée tunnel bassin bleu saint gilles les bains

2 – Tunnel du brûlé, tunnel Citron-Galets

Datant des éruptions de 1774, 1776 et 1800 la coulée de lave s’est étendue sur 5 kilomètres jusqu’à la mer. Vous pourrez remarquer ses coulées sur la plage du Tremblet, plus jeune plage au monde. C’est une coulée de type pahoehoe, le refroidissement de ses parois à engendré la création du tunnel du brûlé. Vous serez surpris par les différences de hauteur de lave offrant une curiosité atypique que l’on nomme “les banquettes de lave”

Sa particularité réside aussi dans le fait que son sol est recouvert de plaques de lave solidifiée que l’on nomme communément des “gratons”.

3 – Tunnel de la coulée de 1998 appelée Tunnel du Kapor

Il tunnel se situe dans la partie haute de l’enclos du Piton de la Fournaise. Il faudra compter 8 heures d’activité pour le visiter, c’est un tunnel de lave qui doit se mériter, en effet il faudra effectuer une longue marche pour arriver jusqu’à la dernière salle de la grotte. Toutefois, cette randonnée n’est pas compliquée, le dénivelé positif étant de seulement 350 mètres, sur 8 heures de marche cela reste “accessible”. La visite s’effectue un peu plus rapidement que pour les autres tunnels de lave afin de pouvoir profiter de l’ensemble du spectacle. Le tunnel en lui-même mesure 500 mètres et vous pourrez admirer stalagmites et stalactites, mais aussi le sol rouge d’oxydation.

Tunnel kapor ile de la réunion

4 – Tunnel de lave des lichens

Situé à Sainte-Rose, il a été découvert en 1998, et est resté intact depuis. Avis aux gourmands, les guides parlent d’un univers à la « Charlie et la chocolaterie ». Il reste très peu fréquenté, car il est régulièrement en phase de gonflement, les représentations géologiques y sont géantes. Beaucoup le classe comme étant le plus beau tunnel de lave de la Réunion.

La marche pour y accéder est de seulement 500 mètres environ, cependant il demande un minimum d’agilité, car les passages à genoux voire en position allongée y sont récurrents. Habillez-vous en conséquence et à vous l’aventure !

plafond chocolat lave

5 – Coulée de lave de 2004, le plus long tunnel de lave de l’île de la Réunion

C’est “THE” tunnel emblématique de l’île de la Réunion. Réputé pour ses 6.5 km de longueur, et ses 350 mètres de dénivelé, le tunnel de la coulée 2004 est le plus visité de l’île de la Réunion. Situé lui aussi à Sainte-Rose, il a été découvert en 2005, son accès est facile et donc idéal pour une activité en famille avec des enfants à la Réunion. Il suffira de 2 à 3 heures découvrir un intérieur de stalactites, stalagmites et rivières de lave figée. Les couleurs chocolat et gris métallisé prédominent. Tunnel de tous les records il détient celui du plus long tronçon aveugle (1 400 mètres sans aucune entrée de lumière).

lumière dans la coulée de lave de 2004 piton de la fournaise

6 – Tunnel de lave de la caverne des gendarmes

Peu fréquenté vous le trouverez sur la jolie commune réunionnaise de Saint-Philippe. Il est le mix idéal pour ceux qui veulent allier marche et spéléologie. IL vous faudra en premiers lieur parcourir une forêt pendant 45 minutes pour y accéder. Cette balade est un très bon préambule car elle vous permet d’en apprendre plus sur l’écosystème de la faune et la flore réunionnaise, ainsi que sur la vanille. Formé lors de l’éruption de 1776, ce tunnel offre un sol de couleur rouge obtenu par oxydation.Prévoyez tout de même quelques passages à genoux pour ceux qui souhaitent passer « la Renaissance ».