Category: Science Réunion

Science : Les tunnels de lave de la Réunion, existent aussi sur la Lune !

Et aussi dans plusieurs planètes du système solaire, mais aujourd’hui nous nous concentrerons principalement sur notre satellite préféré.

Débutons par des généralités…

Les tunnels de laves tels que nous les connaissons à la Réunion sont le résultat d’une formation géologique finalement assez fréquente dans les coulées et épanchement de laves fluides sur notre planète, bien qu’ils soient peu connus du combat des mortels.

En France, c’est chez nous, à La Réunion que l’on en trouve le plus.

bassin bleu réunion tunnel

Pour simplifier l’explication, l’intérieur d’une coulée de lave très fluide peut continuer à être liquide alors que sa base et surtout ses bords et sa surface sont déjà refroidis et solides.

Dans ce cas, il se forme souvent de longs tubes internes à la coulée, tubes entourés de roches dans lesquels de la lave continue de couler. Si l’arrivée de lave diminue voire cesse en amont, mais continue de couler vers l’aval, le tube de lave se vide en partie ou totalement, ce qui forme un tunnel, totalement ou partiellement vide.

Si vous voulez en savoir plus sur la formation des tunnels de lave retrouvez plus d’explications et la liste des plus beaux tunnels de lave de la Réunion ici

Depuis le 19ème siècle et le perfectionnement des télescopes, des rainures ont été découvertes sur la Lune.

Certaines étaient droites ou coudés avec un grand rayon de courbure.

Les scientifiques ont interprétés ces rainures comme étant des fractures liées à des mouvements de l’écorce lunaire.

D’autres rainures résultaient sinueuses, les chercheurs ont conclus que celles ci étaient le résultats de rivières asséchées.

Cependant, cette théorie a été rapidement mise de côté car l’eau liquide telle que nous la connaissons sur terre n’est pas stable sur la lune.

C’est grâce à l’exploration réelle de la lune avec les missions LUNAR ORBITAR et APOLLO ainsi que toutes les autres missions que la réponse fût trouvée.

En effet, parallèlement des chercheurs commençaient à étudier sur terre les tunnels de lave, un rapprochement à été fait entre la forme de nos tunnels de lave terrien et les rainures retrouvées sur la Lune, et la conclusion a été que, les rainures sinueuses localisés sur notre satellite, la lune étaient bel et bien, en majorité, des tunnels de lave effondrés.

Parmi eux, le plus célèbre est le sillon hadley, par pur hasard, la fusée de la mission Apollo 15 de 1971 s’est posée juste à côté.

Géographiquement parlant, ces sillons, anciens tunnels de lave lunaire effondrés, sont situés à Mare Imbrium au pied du Monte Apennius. Les bords du sillon Hadley sont constitués de basalte. Ce sillon mesurant 120 kilomètres de long, au parcours sinueux contient une zone non effondrée de 3 kilomètres de longs, un tunnel de lave, sur la lune un peu ici à La Réunion. Fantastique, non ?

Si vous pensiez qu’à La Réunion seule la plaine des sables reflétait un paysage lunaire, vous savez dorénavant que cette similitude ne s’arrête pas là !