Category: Tunnel de lave Réunion

TOP DES PLUS BEAUX TUNNELS DE LAVE DE LA RÉUNION

À n’en pas douter l’île de la Réunion porte à merveille son surnom d’île intense. Elle regorge de trésors, tant au niveau de ses richesses culturelles que naturelles, parmi elles, les tunnels de lave.

Un tunnel de lave, c’est quoi au juste ?

Un tunnel de lave se forme lorsqu’une coulée volcanique se refroidit en surface en formant une croute solide qui reste fluide en profondeur, permettant à la lave de continuer à s’écouler. Quand la coulée cesse d’être alimentée par la lave en fusion, elle se vide et laisse une cavité en forme de galerie.

Ainsi vous pourrez avoir la chance de découvrir ces très rares formations géologiques sur très peu d’endroit dont l’Islande, Hawaï et bien sûr à la Réunion

Les tunnels de lave de l’île de la Réunion sont du a ses deux massifs volcaniques, le piton des neiges, et le piton de la fournaise, et si vous avez la chance de vous trouver sur notre magnifique île, n’hésitez pas visiter au moins l’un d’entre eux accompagné de notre guide Sébastien CLUZET qui en connaît les moindres recoins, histoires et spécificités.

TOP DES PLUS BEAUX TUNNELS DE LAVE À VISITER À L’ÎLE DE LA RÉUNION

Le tunnel de lave de la Coulée 2004, le plus long tunnel de l’île

tunnel de lave sainte rose

C’est THE tunnel emblématique de la Réunion et le plus visité de l’île. Connu pour ses 6.5 km de longueur, et ses 350 mètres de dénivelé, le tunnel de la coulée 2004. Vous trouverez ce bijou sur le territoire de Sainte-Rose, découvert en 2005 il présente l’avantage d’avoir un accès facile. Il est Idéal pour une sortie en famille à la Réunion.

Comptez 3 heures maximum suffisent pour découvrir à l’intérieur de véritables trésors ; intérieur de stalactites, stalagmites, rivières de lave figée. Niveau couleur, attention les yeux, les couleurs chocolat et gris métallisé y sont majoritaires. Petite particularité, Il détient aussi le record du plus long tronçon aveugle, 1 400 mètres sans aucune entrée de lumière.

Tunnel de la coulée de 1998 appelé aussi Tunnel du kapor

Situé dans la partie haute de l’enclos du Piton de la Fournaise prévoyez une journée d’activité. Une journée de marche est nécessaire pour arriver à la dernière salle de la grotte. Randonnée peu compliquée, elle demande 350 mètres de dénivelé positif, ce qui reste peu sur plusieurs heures de marche.

La visite se fait tout de même plus rapidement que sur les autres tunnels afin de profiter de l’ensemble du spectacle. Le tunnel de lave mesure 500 mètres vous pourrez y admirer stalagmites et stalactites, mais aussi le sol rouge d’oxydation.

Tunnel de la Caverne des gendarmes

Situé cette fois à Saint-Philippe et très peu fréquenté, il en vaut la peine pour les spéléologue en herbe ! Une balade d’environ 45 minutes en forêt est nécessaire pour y accéder. Cette marchera vous permet d’en apprendre beaucoup sur l’écosystème, la faune et la flore réunionnaise. Ce tunnel s’est formée lors de l’éruption de 1776 et offre un sol de couleur rouge, obtenu par l’oxydation. Il vous faudra prévoir quelques passages à faire à genoux pour ceux qui souhaitent passer « la Renaissance ».

En passant à Saint Phillippe n’oubliez pas de vous procurer quelques gousses de vanille, elles sont succulentes !

Tunnel de lave des lichens

Situé à Sainte-Rose lui aussi, il a été découvert en 1998, et est resté intact depuis. En entrant cous serez stupéfait par son univers à la « Charlie et la chocolaterie ». Cependant, Il reste très peu fréquenté, car régulièrement en phase de gonflement, les représentations géologiques y sont géantes. Classé parmi les plus beaux tunnels de lave de la Réunion. Comptez une marche de 500 mètres environ pour y accéder et nécessitera de votre part un minimum de sportivité car les passages à genoux voire en position allongée sont nombreux.

Tunnel du Brûlé aussi appelé tunnel Citrons-Galets

Ce tunnel de lave est né de l’éruption de 1800, et succédant à celles de 1774 et 1776, la coulée mesure 5 km, et va jusqu’à la mer. La plage du Tremblet, plus jeune plage du monde, avec son sable noir, en porte encore les marques. Comme les autres coulées de lave, elle est de type pahoehoe, c’est le refroidissement de ses parois qui a engendré la création de ce tunnel de lave. Les différences de hauteurs de lave donnent ce que l’on appelle des banquettes de lave. Comme dans les autres tunnels, son sol est recouvert de gratons et de plaques de lave solidifiée.

Tunnel du Bassin Bleu

bassin bleu réunion tunnel

Tunnel de lave datant des activités volcaniques du Piton des Neiges, le tunnel du Bassin Bleu se trouve à l’éperon, près de Saint Gilles les hauts sur la partie ouest de l’île de la Réunion.

Il est âgé de plus 350 000 ans, et, fait important, il est à l’origine de la création de l’île elle-même. Une grande salle clôture la visite, Sa forte production de magnésite blanche, phénomène relativement rare permet aux parois de varier entre la couleur ocre et noire comme vous pouvez le découvrir sur la photo ci dessus. À noter qu’il débute proche du lac nommé le Bassin Bleu qui est de couleur verdâtre ! Il mesure 500 mètres de long.

Alors, vous êtes conquis par l’idée de découvrir vous aussi tunnel de lave ? Alors c’est parti, pour réserver votre activité insolite à la réunion cliquez sur réserver 🙂